Shunt customisé pour Batterie Lithium-ion

Un client d’Isabellenhuette devait réduire le coût des batteries lithium-ion 12V au plus près possible du coût d’une batterie au plomb-acide et ce, sous tous ses aspects.

Plus précisément, il devait réduire les coûts de la batterie, de l’unité de gestion de batterie (BMU , Battery Management Unit), du shunt, des broches de mesure soudées sur le shunt, du faisceau de câbles reliant le shunt au BMU ainsi que les coûts de montage. C’était le point de départ du projet.

Lors de la 1ère rencontre, Isabellenhütte a analysé en détail la situation du client et ses exigences techniques. Deux semaines plus tard, une proposition de solution était prête. Il s’agissait d’un shunt personnalisé avec des broches de détection de tension intégrées dans une direction horizontale, conçu pour s’insérer directement dans un connecteur monté sur un circuit imprimé du BMU. Procurant des économies et une amélioration technique sur plusieurs points.

Tout d’abord, en raison de sa petite taille, le shunt Isabellenhütte est moins onéreux que celui utilisé auparavant. Deuxièmement, il n’y a plus besoin d’un faisceau de câbles et de broches de détection de tension séparés puisque le shunt peut être inséré directement dans le BMU. Cela a non seulement permis de réduire les coûts de matériel et de montage, mais aussi d’augmenter la précision des mesures de courant grâce à une réduction du bruit du signal de détection de tension dans la liaison entre le shunt et le BMU.

Le client s’est montré intéressé par cette proposition, même s’il n’était pas encore certain, sur le moment, qu’elle était techniquement réalisable. Il s’agissait en effet d’une approche totalement nouvelle. Suite à plusieurs échanges techniques, des modifications de conception et des évaluations d’échantillons qui se sont déroulés sur  3 ans, le client a finalement décidé d’utiliser notre shunt personnalisé pour son prochain modèle de batterie, produit en série à partir d’octobre 2019.

La révision de la directive européennes sur la fin de vie des véhicules automobile est prévue pour 2021. Il se dit que les accumulateurs au plomb seraient alors soumis à une directive sur les substances dangereuses, et interdits d’utilisation dans les voitures neuves à partir de janvier 2022 au plus tôt. Si c’était vraiment le cas, ce serait une bonne nouvelle pour l’environnement, mais aussi pour Isabellenhütte ! Patience…